Filtrer par

Entérogermes

Complément alimentaire aux ferments lactiques et fibres d’acacia

Le produit Entérogermes associe quatre souches de ferments lactiques particulièrement stables et le Fibregum™ : une source de fibres d'Acacia de qualité. La posologie est d’une gélule par jour, avec un grand verre d'eau, de préférence à jeun.  

Les quantités de ferments sont les suivants :

  • Lactobacillus plantarum 2.5 milliards UFC
  • Lactobacillus acidophilus 2.5 millIards UFC
  • Bifidobacterium lactis 2.5 milliards UFC
  • Lactobacillus rhamnosus 2.5 milliards UFC

Ce produit est particulièrement compatible et complémentaire avec les produits à base d'Aloe Arborescens et il est tout à fait conseillé de faire des cures conjointes des deux produits. 

Filtres actifs

  • ENTEROGERMES®

    Prix 25,60 €

    Boîte de 30 gélules.

    Ce complément alimentaire associe quatre souches de ferments lactiques particulièrement stables et le Fibregum™ : une source de fibres d'Acacia de qualité.

     

Entérogermes du laboratoire CRP

Les Entérogermes que nous avons choisi de commercialiser sont fabriqués par le laboratoire CRP avec qui nous collaborons déjà pour le Desmodium Adscendens.

Ce laboratoire mis sur pied par le Docteur Tubéry est très connu pour son sérieux et la qualité des ses produits et est situé très proche de chez nous ce qui facilite nos échanges. Le CRP est surtout connu pour l’étude et la commercialisation de plusieurs plantes africaines dont le Desmodium Adscendens.

Microbiote humain ou flore intestinale

Le microbiote humain est constitué de milliards de micro-organismes. Il en existe environ 400 espèces différentes dont une quarantaine constitue la grande majorité. Notre intestin contient jusqu’à 100 000 milliards de ces bactéries dont l’action, la saine répartition et la synergie sont indispensables au fonctionnement de notre système digestif et immunitaire. Les bactéries sont apparues sur Terre bien avant l’homme mais elle partage, depuis l’apparition de celui-ci, une relation et une évolution bénéfique commune. 

On l’appelle aussi « flore » intestinale car les premiers scientifiques à s’y intéresser ont été des botanistes.

Les scientifiques s’intéressent au microbiote humain depuis le XIXème siècle mais la recherche dans ce domaine à pris beaucoup d’importance ces dernières années avec la découverte de nombreux mécanismes. Les travaux de Joel Doré de l’INRA en France ont notamment permis de nombreuses avancées dans la connaissance de ce microbiote. 

Au XXIème siècle les théories hygiénistes prédominantes ont contribué à donner une image uniquement négative de ces bactéries, archées ou eucaryotes au point ou l’homme en a modifié la régulation et a bouleversé la nature de ce microbiote dans l’intestin. 

TOP